16.11.2011

La matinée à Opuwo est consacrée au ravitaillement. Cela nous permet de découvrir cette ville étonnante où toutes les ethnies et tous les costumes se côtoient. Femmes himba ocrées presque nues et hommes en jupette volantée, femmes herero en costume du XIXe siècle , femmes zena à la tenue bigarrée, working girls en tailleur avec attaché-case au volant de gros 4x4.

Derrière le supermarché où les femmes himba, portable autour du cou, poussent leur caddie, se tiennent des petites gargottes en plein air où chacun vient se restaurer, jouer à l'awalé ou palabrer.

Opuwo enfant himbaOpuwo Hommes himbaOpuwo femmes himbaOpuwo

 

   

 

 

Opuwo femme herero 1 Opuwo femme herero Opuwo femme zena

Opuwo gargotte Opuwo boucherie Opuwo ocre Opuwo awale

L'après-midi nous partons pour Epupa Falls par la C 43. Le long de cette grande piste, les bus et les guides emmènent les touristes dans des villages himba de démonstration où les relations avec ce peuple sont perverties par l'argent. Nos rencontres avec les Himba au hasard des petites pistes sont bien différentes.

L'arrivée à Epupa Falls est superbe, le Kunene émeraude, bordé par d'immenses palmiers bleus et d'énormes baobabs, se faufile entre les rochers. Malgré la saison sèche et les basses eaux, les chutes sont encore spectaculaires.

Epupa falls 2 Epupa falls 1 fleuve Kunene

17.11.2011

Piste caillouteuse vers l'est le long du Kunene qui sert de frontière avec l'Angola. Des vues superbes sur le fleuve apparaissent entre les arbres. C'est le printemps, de nombreuses plantes sont en fleurs. Nous faisons une boucle pour rejoindre Omuramba par une jolie piste dans les mopanes et les villages himba. A l'horizon, se dressent les Zebra Mountains.

Hoodia sp adenium boehmianum Khumib mopane

Epupa enfants himba Epupa fille himba Kunene femme himba 2

Kunene enfant himba  Kunene homme himba

Zebra Mountains Cet étrange paysage est dû à des éboulis de granit noir.

Nous nous dirigeons ensuite vers la Van Zyl's Pass célèbre dans le monde du 4x4 (même pas peur !). La piste caillouteuse nous conduit à travers les mopanes vers une zone montagneuse genre "volcans d'Auvergne" . Pierre y laisse son pot d'échappement : deuxième séance de bricolage. Nous bivouaquons dans les rochers quand une famille himba nous rend visite.

 Van Zyl pot d'echappement Van Zyl bivouac Van Zyl himba 3 Van Zyl himba 2

Van Zyl himba 1

  18.11.2011

L'air frais enbaume le "mimosa" au petit matin. Trois jeunes himba sont déjà en faction à épier tous nos gestes. Pour passer le col mythique de la Van Zyl's Pass, l'esprit d'équipe a joué à plein. Chacun de placer des pierres et de guider l'autre. Certains passages sont spectaculaires mais pas si difficiles qu'on le prétend. En bas du col nous marquons cet épisode sur une pierre que nous déposons sur le cairn comme le veut la tradition.

Dichrostachys cinerea Van Zyl pachypodium Van Zyl scorpion

 Van Zyl pass 1 Van Zyl pass 2 Van Zyl pass 3 Van Zyl pass 4

Longue piste dans le sable ocre-rouge de la vallée de Marienfluss entourée par une belle chaîne de montagnes. Nous bivouaquons au bord du Kunene à Okarohombo. Nous apercevons quelques crocodiles à la lumière des lampes frontales.

Marienfluss Okarohombo

19.11.2011

Jean-François nous quitte et nous partons vers la vallée de Hartmann par une piste pénible en tôle ondulée. Au fond de la vallée, une magnifique chaîne de montagnes barre l'horizon. Au premier plan, des dunes ocres que nous franchissons pour descendre vers le Kunene que nous apercevons telle une oasis en contrebas.

Nous pensions camper près du fleuve mais nous sommes dans une concession privée pour touristes fortunés et le propriétaire nous enjoint de faire demi-tour illico. Nous nous installons dans les dunes près d'une famille himba.

Hartmann Kunene Hartmann bivouac Moineau écaillé

20.11.2011

Jean-Michel nous quitte. Une femme himba vient faire soigner son bébé brûlé à la main. Nous lui laissons du riz et de l'eau pour le faire cuire. Le ciel est couvert, la pluie menace et nous ne pouvons pas profiter pleinement du panorama lors de notre promenade dans les montagnes environnantes.

Nous redescendons la vallée par la piste de l'ouest qui s'avère bien plus facile que celle de l'est. Les paysages sont extrêmement variés : montagnes, dunes et barkhanes, paysage martien aux roches roses, savane arborée avec zèbres, ânes, vaches et oryx.

Hartmann zèbres Commiphora saxicola Alouette à long bec

Passage à Orupembe où il n'y a qu'une gendarmerie, une boutique fermée et deux maisons. Nous bivouaquons en dehors de l'oued que nous suivons car l'orage menace. Nous sentons que la saison des pluies approche.

21.11.2011

Petite piste caillouteuse et secouante avec des passages d'oued. Flore extraordinaire.

Sterculia quinqueloba Sterculia quinqueloba détail Commiphora glaucescens Commiphora glaucescens détail

Pachypodium lealii Adansonia digitata Fleur de baobab

Arrêt à une hutte himba où une femme nous montre qu'elle dort par terre sur des chiffons crasseux. Les seuls objets sont deux entonnoirs et deux récipients en corne pour l'ocre et la graisse. Nous lui laissons quelques provisions.

Femme himba

Nous regagnons une grande piste qui nous semble une autoroute et nous ramène à Opuwo. Nous retournons au Country Hotel. Un orage éclate, les insectes sortent par milliers et envahissent le restaurant, les douches et les toilettes.

Au cours de cette grande boucle autour d'Opuwo, nous avons parcouru un peu plus de 1 000 km sans avoir pu nous ravitailler en carburant.

Namibie nord trajet 21