Après un mois et demi de découverte de la Namibie, nous sommes de retour en Afrique du Sud et nous avons accès à la technologie moderne. Voici donc une première mise à jour de notre blog.

Cape_Town_Azala__au_d_part

20.10.2011


Nous quittons Gordon's Bay. Les uns partent vers le Botswana, les autres partent avec nous vers le Cederberg. Nous traversons les riches régions agricoles (vignes, pommiers, poiriers, élevage de bovins et de chevaux). Dès que nous attaquons notre première piste, nous voyons une autruche et une harde de rheboks. Nous bivouaquons au milieu des crassulas dans un cirque de rochers ocrés déchiquetés.

Cederberg Cederberg_Bivouac

Découverte des peintures rupestres San : éléphants

Cederberg___Pas_facile_d_ouvrir_le_cadenas Cederberg___la_petite_b_te

Pour notre seconde nuit de bivouac nous nous installons dans un pré au milieu des mésembryanthèmes. Nous découvrons aussi quelques conophytum et des argyroderma delaetii (plantes cailloux)

  Bivouac_dans_les_Mesemb Argyroderma_delaetii

22.10.2011


Nous roulons vers la Namibie sur la N7 absolument rectiligne. Passage de la frontière sans problème après avoir réveillé la douanière qui faisait la sieste à son bureau.


23.10 .2011


Découverte de Fish River Canyon. Un site grandiose. Très peu de touristes mais beaucoup d'animaux (zèbres, autruches, springbuks, oryx, oréotragues ...).

Namibie_premi_re_piste Fisch_River_Canyon Fish_River_Canyon_2

Fisch_River_Oryx Fisch_River_Or_otrague

24.10.2011


Longue route vers Lüderitz. Capitale du diamant où il reste quelques belles demeures Art Nouveau, mais la ville est triste, glaciale et très ventée.

Aus_femme_Nama L_deritz

25.10.2011


Nous montons vers le nord par la piste D707. D'un côté les dunes ocrées du Namib et de l'autre les montagnes ourlées de mauve. Tout est cloturé car les terrains appartiennent à d'immenses fermes d'élevage. L'eau est puisée par des éoliennes.

D707_1 D707_2 D707_3 Jean_Michel_et_Christine

Nous demandons à un berger l'autorisation de camper près d'une éolienne qui grince (ambiance "il était une fois dans l'ouest"). Dans un arbre un nid gigantesque de républicains sociaux nous distrait toute la soirée : les parents qui viennent nourrir les petits et l'autour chanteur qui tente de les capturer.

Il_etait_une_fois_dans_l_ouest Nid_de_r_pubicains_sociaux

26.10.2011


Nous rentrons dans le parc du Namib. Il a beaucoup plu les mois précédents et le désert est vert et fleuri. Le contraste est saisissant avec les dunes rouges et le ciel bleu intense. A Sossusvlei subsiste un lac où un oryx passe à quelques mètres de nous pour se désaltérer. Promenade à Dead Vlei, un salar où les silhouettes des arbres morts lui donne un air lunaire. Au crépuscule nous voyons beaucoup d'animaux.

Sossusvlei_1 Sossusvlei_2 Sossusvlei_3 Sossusvlei_Dead_Vlei

27.10.2011


De bon matin comme tous les touristes, ascension de la dune 45. Mais nous préferons la découverte de Hidden Vlei beaucoup plus sauvage. Nous sommes seuls.
Route vers Solitaire, sa station service et sa pâtisserie. Cela tient de "Bagdad Café". Les gâteaux sont délicieux et le pâtissier un personnage haut en couleurs. Furieux après un de ses employés, il le coursait en lui lançant des oeufs frais.
Direction Windhoek par la Spreetshoogte Pass dans laquelle nous bivouaquons près des zèbres et des koudous.

Solitaire Solitaire_le_boulanger Petit_caf__au_col_de_Spreetshoogte

28.10.2011


Balade et courses dans Windhoek qui n'a rien d'exotique à part les quelques femmes herero dans leur tenue originale. Sur le parking où nous nous garons, nous avons la surprise de voir une autre Azalaï ... espagnole. Le soir au camping les Espagnols nous racontent leur voyage depuis le Togo. Jean-François doit faire du charme à une gendarmette pour éviter une amende de 100 € pour ne pas avoir bouclé sa ceinture. Il n'échappera pas à une tournée générale.

29.10.2011


Jean-Michel, Christine, Jean-François et Jacqueline partent vers le Botswana et nous vers les monts Erongo. Nuit à Ameib Ranch, un immense domaine d'une ancienne mission. Dès notre entrée nous sommes arrêtés par des girafes qui traversent la piste.

30.10.2011


Balade dans le domaine pour observer les oiseaux. Nous ne savons plus où donner de la jumelle tant ils sont nombreux et variés.
Randonnée jusqu'à l'abri sous roche de Philip's Cave pour voir les peintures rupestres : éléphants, girafes, antilopes et chasseurs à l'arc. Nous poursuivons jusqu'à Bull's Party, un amoncellement de gigantesques blocs ovoïdes tenus au sol par de légers pédoncules. C'est un paysage étonnant.

Philipp_s_cave_girafe Bull_s_Party_1
Nous passons par le Spitzkoppe (le "Cervin" de Namibie) pour gagner le Brandberg. Sur la piste plusieurs hameaux de maisons en patchwork de tôles.
Nous campons au White Lady Lodge où nous rejoignent Patrick et Marie. Des éléphants du désert ont traversé le camp dans la journée. Les verrons nous ce soir ?

31.10.2011


Nous partons seuls visiter l'abri sous roche de la White Lady. Elle n'est plus très visible; C'est en fait un chaman qui effectue une danse rituelle.

Grotte_Dame_blanche Grotte_Dame_blanche_zebre


Nous décidons de faire le tour du Brandberg pour accéder au ravin de Numas par une petite piste perdue. Nous découvrons nos premières welwitschias en fleurs.

Welwitschia Autour_du_Brandberg Bivouac_pr_s_du_Brandberg


Nous poursuivons la piste sans voir âme qui vive et bivouaquons face au Brandberg qui flamboye au soleil couchant.

1.11.2011


En route vers la Côte des Squelettes, le Mile 108. C'est un vrai désert de pierres et nous ne voyons toujours personne mais le paysage est magnifique. Des mirages se forment et au loin apparaît la brume provoquée par le courant de Benguela.
Nous atteignons l'océan. Tout est gris, le sable, le granit érodé, le ciel et l'eau : vision fantômatique.

Skeleton_coast Skeleton_coast_porte

La plage est labourée par les 4x4 des Sud Africains qui viennent s'adonner à la pêche. Promenade dans les dunes et découverte d'une flore étonnante !

Messembryanthemum_hypertrophicum Lichen Cotyledon_orbiculata Plante_pas_encore_identifi_e

Visite de la colonie d'otaries à fourrure de Cape Cross : ça pue, ça crie. De gros mâles dressés sont très impressionnants tandis que des femelles paressent au soleil avec leurs jeunes. La piste devient très monotone jusqu'à Swakopmund.

Cape_Cross